• Myriam

Quelle place pour le cœur dans le business ?

Mis à jour : mars 17

Mon cœur peut-il être considéré comme mon deuxième cerveau ?



Avez-vous déjà entendu ou eu cette pensée : « dans le business, il n’y a pas de place pour les sentiments » ? Avez-vous tendance à traduire « sentiments » par « coeur », traduisant cette phrase en « dans le business, pas de place pour le coeur » ?


Le Dr Caroline Leaf – PhD en neuroscience cognitive et neuropsychologue (www.drleaf.com), nous parle ainsi du coeur :


Votre cœur n’est pas seulement une pompe.

Il contribue à vos choix, agissant comme un poste de contrôle pour toutes les émotions générées par l’écoulement de produits chimiques des pensées.

Votre coeur est en communication constante avec votre cerveau et le reste de votre corps, pour vérifier l’exactitude et l’intégrité de vos pensées.

(…)

Lorsque vous êtes sur le point de prendre une décision, votre cœur vous envoie tout simplement un conseil qu’il est bien utile d’écouter, car lorsque vous écoutez votre cœur, il sécrète (une) hormone qui donne une sensation de paix.


Cette vision de la place du coeur est différente de ce que l’on pourrait imaginer dans le Business. Et pourtant, c’est une vision scientifique de l’importance du coeur dans la prise de décision.


Dans cet article, nous parlons de ces 3 questions :

1. Quel est votre processus de décision en tant que dirigeant chrétien ? 2. Votre Coeur est-il votre deuxième cerveau ? 3. Quid du tout-puissant Rationnel ?


Commençons par une auto-évaluation de votre processus habituel de prise de décision.



1. Quel est votre processus de décision en tant que dirigeant chrétien ?


En tant que dirigeant vous prenez des décisions au quotidien. Elles peuvent changer le cours du développement de votre entreprise, elles peuvent changer le cours de la vie de vos collaborateurs, de vos clients, de vos fournisseurs, de vos partenaires.


En tant que dirigeant chrétien, comment prenez-vous vos décisions ? Est-ce que votre processus de décision est différent d’un dirigeant qui ne partage pas comme vous la foi en Dieu ?

Qui impliquez-vous dans vos décisions ?

D’ailleurs, est-ce qu’elles sont toujours les vôtres ?

Sondez-vous votre coeur ? Votre cercle rapproché, votre comité de direction, votre équipe d’intercesseurs, les pilotes de projets ?

Quel processus de délégation avez-vous mis en place ?

Allez-vous dans le bureau du Grand Patron avant de prendre votre décision ? Passez-vous quotidiennement du temps en connexion avec le Coeur du Père pour être continuellement dans cette relation de confiance réciproque avec Lui ?


Je vous laisse continuer à formaliser le processus de décision que vous avez mis en place dans votre entreprise.

2. Votre Coeur est-il votre deuxième cerveau ?


Dans votre vie au quotidien, Je vous invite à encore plus écouter et utiliser votre cœur.

C’est être à l’écoute de votre deuxième cerveau, de votre intuition.

Utiliser votre cœur c’est être à l’écoute de ce que vous avez en vous, donc être à l’écoute de l’Esprit de Dieu en vous.


Et pour que cette écoute soit efficace à 200%, assurez-vous que votre coeur soit connecté au Coeur du Père, le Grand Patron. Car en fait, c’est bien Son entreprise que vous dirigez.


« Garde ton cœur plus que tout autre chose. Car de lui viennent les sources de la vie ». (Proverbe 4 :23)


3. Quid du tout-puissant Rationnel ?


Bien souvent, surtout dans notre culture française, le Rationnel est tout puissant.

On pense rationnel. Il faut réfléchir de façon logique.


Pendant longtemps je me suis focalisé sur la réflexion, en mettant de côté le cœur, en mettant de côté mon intuition, me disant qu’il fallait que je sois rationnelle. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si la première entreprise que j’ai créée s’appelait MV Reflex. (pour Myriam Vandenbroucque, REFLEX pour Réflexion Extension. Pour exprimer la notion que la réflexion est indispensable avant l’action).


C’est vrai. Il vaut mieux réfléchir avant d’agir. Mais pas que…


Le cœur, l’inspiration, la révélation est tout aussi importante que la réflexion. Ce sont les deux faces d’une même pièce. C’est du ET, pas du « OU ».


Il y a un quinzaine d’années, l’une de mes coachs me disait : « surtout, Osez écouter votre intuition. Et OSEZ vous faire confiance. Parce que c’est ce qu’il y a en vous »


Etre dirigeant peut parfois être perçu comme quelque chose d’assez froid, de rationnel, de manipulateur… Surtout dans notre culture française qui n’apprécie pas vraiment ne serait-ce que l’idée d’être dirigé, donc d’un dirigeant…


En conclusion


En tant que dirigeant chrétien, nous voulons influencer d’une façon différente. L’excellence dans chaque domaine est un base fondamentale. Qu’il s’agisse du domaine relationnel, conceptuel ou opérationnel. Mais ce qui nous permettra d’aller encore plus loin c’est d’être ancré dans les valeurs qui nous connectent au Coeur de Dieu, au Coeur du Père.


Pour illustrer ce propos, je me suis amusée à utiliser le mot C.O.E.U.R comme acronyme. Je vous en parle dans un prochain article : Quelle est la signification de C.O.E.U.R dans la gouvernance d’une entreprise ?

Contact

myriam@coresuccess.fr

Tél : 33 (0)6 16 88 95 65

  • LinkedIn Social Icône
  • Black Facebook Icon

© 2020 par Core Success -  Mentions légales   -  CGV